Après l'estive, Editions Les Passionnés de bouquins, 2015

Résumé :

Chronologiquement, Après l'estive est la suite de Ceux d'en haut, bien que les deux romans racontent deux histoires totalement indépendantes. On y retrouve donc les Lannemezan et les Jarniac, quelques années plus tard, ainsi que quelques personnages nouveaux. L'histoire commence à l'entrée de l'hiver, au moment où une épidémie menace la quiétude de l'élevage et sème la panique dans la région. Alors que les éleveurs mettent tout en oeuvre pour protéger leurs chevaux, un nouveau cataclysme va survenir, risquant de leur faire tout perdre. Dans cet opus, on retrouve les caractères bien trempés des héros qui avaient fait le succès de Ceux d'en haut, ainsi que cet esprit de clan à l'ancienne qu'on ne voit plus qu'à la campagne. Plusieurs intrigues se mêlent et se confondent, riches en rebondissements, qui tiendront le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page.

Quatrième de couverture :

L'hiver promettait d'être paisible. Après l'estive, les chevaux de Mérens avaient regagné le haras familial des Lannemezan, et rien ne semblait devoir empêcher les hommes et les bêtes de profiter de la douceur de vivre des hauts plateaux durant la saison froide. Pourtant alors qu'une épidémie mystérieuse frappe l'élevage voisin et que les coups du sort se succèdent, c'est une menace plus terrible encore qui risque de bouleverser à tout jamais l'équilibre du clan.